Home Non classifié(e) RDC : «Les atteintes à l’intégrité territoriale de la RDC et la...

RDC : «Les atteintes à l’intégrité territoriale de la RDC et la situation des populations civiles sont inadmissibles» (Paris)

7
0

La France s’est dite, mardi, «très préoccupée» par la situation qui sévit dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), dans le Nord Kivu et en particulier autour de Goma et de Saké où les Forces armées congolaises (FRADC) s’affrontent avec la rébellion M23.

«Les atteintes à l’intégrité territoriale de la RDC et la situation des populations civiles sont inadmissibles. La France condamne la poursuite des offensives du M23 avec le soutien du Rwanda, et la présence des forces rwandaises sur le territoire congolais», déclare le communiqué du ministère français des Affaires étrangères.

Le document poursuit en affirmant que «le M23 doit cesser le combat immédiatement, et se retirer de toutes les zones qu’il occupe, conformément aux décisions prises dans le cadre du processus de Luanda ».

Paris appelle «le Rwanda à cesser tout soutien au M23 et à se retirer du territoire congolais» et «l’ensemble des groupes armés à mettre un terme aux violences».

De même, «conformément à leurs engagements, les forces armées de RDC doivent cesser toute collaboration avec les FDLR, mouvement issu des milices ayant commis le génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda en 1994», poursuit le document.

La France a, enfin, réitéré «son plein soutien aux processus régionaux de médiation pour trouver une solution négociée au conflit».

Le groupe rebelle M23, composé majoritairement de Tutsis, s’est déjà emparée de quelques localités du Nord-Kivu, depuis la reprise des combats fin 2021.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here