Home Actualités L’Italie annonce un plan de 6 milliards de dollars pour renforcer son...

L’Italie annonce un plan de 6 milliards de dollars pour renforcer son partenariat avec l’Afrique

12
0

Le gouvernement italien a dévoilé à Rome un plan de près de 6 milliards de dollars américains pour soutenir le développement de l’Afrique, lors d’un sommet Italie-Afrique tenu lundi 29 janvier, a rapporté mercredi le site du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD).

La Première ministre italienne Georgia Meloni a lancé un appel en faveur d’un nouveau partenariat italien avec l’Afrique à cette rencontre à laquelle ont pris part plusieurs dirigeants africains et d’autres personnalités dont la secrétaire générale adjointe de l’ONU, Amina Mohammed, la directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, le président du Conseil européen, Charles Michel, et le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina.

«Nous pensons qu’il est possible d’envisager et d’écrire un nouveau chapitre dans l’histoire de nos relations, une coopération entre égaux, loin de toute imposition prédatrice ou position charitable à l’égard de l’Afrique», a-t-elle déclaré, ajoutant que son pays «est naturellement enclin à être un pont entre l’Afrique et l’Europe. Le monde ne peut pas penser à l’avenir sans penser à l’Afrique».

Meloni a également annoncé diverses initiatives destinées à renforcer les liens économiques et à créer un pôle énergétique pour l’Europe, tout en freinant l’émigration africaine vers l’Europe. Ces initiatives comprennent un engagement initial de 5,5 milliards d’euros (5,95 milliards de dollars), garanties comprises, d’après le compte rendu de la BAD.

Soulignant le rôle clé de la BAD dans le soutien aux pays africains, lors d’une session sur la coopération en matière d’économie et d’infrastructures, Adesina a déclaré que la trajectoire économique de l’Afrique était convaincante.

«Avec une population de 1,4 milliard d’habitants, la plus grande population de jeunes au monde, les plus grandes sources d’énergie renouvelable au monde, les plus grands gisements de minéraux et de métaux critiques au monde et la plus grande part de terres arables non cultivées restantes au monde, l’Afrique déterminera l’avenir du monde», a-t-il fait part.

Le président de la BAD a mis aussi l’accent sur la résilience économique de l’Afrique, notant que, malgré les difficultés économiques mondiales liées au changement climatique, aux conflits et à la pandémie sanitaire, le continent est resté fort, avec une croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 4,1 % en 2022, supérieure à la moyenne mondiale de 3,5 % pour la même période.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here