Home Diplomatie Sahara : Le Panama s’aligne sur la liste des pays soutenant l’initiative...

Sahara : Le Panama s’aligne sur la liste des pays soutenant l’initiative marocaine d’autonomie

8
0

Le Panama a affirmé son soutien à l’Initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007, comme «unique base pour une solution juste et durable» au différend régional autour du Sahara marocain, s’engageant à «définir son action future et prendre position sur la base de cette déclaration», lit-on dans un article publié mardi 30 janvier sur le site du ministère marocain des Affaires étrangères.

Ce document rapporte les points saillants de la Déclaration conjointe signée le 30 janvier entre le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, et son homologue panaméenne, Janaina Tewaney Mencomo, à l’issue de leur entretien bilatéral tenu par visioconférence.

Dans cette Déclaration, le Panama considère que les Nations Unies restent le mécanisme approprié pour rassembler toutes les parties prenantes dans la recherche de la solution politique que le Conseil de sécurité appelle de ses vœux.

Il a réitéré, dans ce cadre, l’importance de faire avancer le processus politique sur le plan international, en tenant compte, de manière «sérieuse et respectueuse», des résolutions du Conseil de sécurité, afin d’identifier les points de convergence.

Ce pays d’Amérique centrale met ainsi à jour sa position nationale à l’égard du conflit artificiel autour du Sahara marocain, ce qui marque une évolution de substance, poursuit le texte.

Désormais, cette position s’inscrit dans la dynamique internationale suscitée par l’initiative d’autonomie pour les provinces du Sud que ce pays, comme tant d’autres, qualifie de seule et «unique solution» à ce différend monté de toutes pièces.

C’est ainsi que la Déclaration conjointe dénote de la conviction du Panama que la solution à ce conflit ne peut être que réaliste, telle qu’affirmée et confirmée par les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Ce pays, en plus d’opter pour une solution réaliste, plaide pour une solution de compromis, lorsqu’il parle de «réunir tous les intéressés en vue d’un effort commun pour une solution définitive».

Ainsi, il s’aligne avec une majorité écrasante de la communauté internationale, qui souligne la centralité de l’ONU et de son Conseil de sécurité en particulier, dans la recherche d’une solution politique définitive.

Par cette Déclaration, la République du Panama rejoint la majorité des pays de la communauté internationale (plus d’une centaine), qui ont désigné l’initiative d’autonomie comme unique solution au différend régional autour du Sahara marocain, appuyant les efforts sérieux et crédibles du Maroc et s’écartant ainsi des solutions extrêmes et irréalistes qui font durer le différend et retarder l’intégration régionale en Afrique du Nord.

Outre cette position, qui ne souffre d’aucune ambiguïté, le Panama s’engage, par écrit, à agir conformément à cette Déclaration conjointe et se situe dorénavant dans une optique qui va aider les parties concernées à trouver une solution durable et définitive.

Le Panama défend aujourd’hui et sans équivoque une solution réaliste de compromis, balisant la voie aux parties et à l’ONU pour mettre en œuvre cette solution qui offre la paix, la stabilité et la prospérité à la région du Maghreb et du Sahel.

Faisant preuve de sagesse et de lucidité par cette déclaration, ce pays ouvre, avec détermination, la voie à une coopération riche avec le Maroc qui est devenu un pivot régional, un pont entre les continents africain et américain et une puissance crédible pour ses partenaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here