Home Santé L’OMS se félicite des progrès enregistrés dans l’élimination des graisses dangereuses des...

L’OMS se félicite des progrès enregistrés dans l’élimination des graisses dangereuses des rayons alimentaires

8
0

Des progrès remarquables ont été accomplis dans toutes les régions du monde dans le cadre de l’élimination des graisses dangereuses, s’est félicitée ce lundi l’Organisation mondiale de la santé (OMS), quoi que son objectif ambitieux fixé en 2018 d’éliminer totalement les acides gras trans (AGT) d’ici 2023 n’ait pas été atteint.

Dans son communiqué relayé par ONU Info, l’agence onusienne de santé rappelle que les AGT tuent. Elle explique que jusqu’à 500.000 personnes meurent chaque année dans le monde des conséquences de leur consommation, sachant que les acides gras trans augmentent les taux de LDL-cholestérol (mauvais cholestérol), qui est à l’origine de l’obstruction des artères et d’infarctus du myocarde et entraîne des décès imputables à des cardiopathies.

Au total, 53 pays ont désormais mis en place des politiques de meilleures pratiques pour lutter contre les acides gras trans dans l’alimentation ; lesquelles politiques ont permis «l’amélioration considérable de l’environnement alimentaire de 3,7 milliards de personnes, soit 46 % de la population mondiale, contre 6 % il y a seulement cinq ans». Elles devraient permettre de sauver environ 183.000 vies par an, selon les estimations de l’OMS.

Selon le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, «les graisses trans ne présentent aucun avantage connu pour la santé, mais au contraire des risques considérables : elles correspondent au tabac dans le domaine des produits alimentaires».

Ces AGT peuvent être facilement remplacées par d’autres huiles végétales plus saines, qui ne sont pas plus chères comme les huiles végétales riches en acide oléique, insiste l’OMS, ajoutant que l’élimination des graisses trans est économiquement, politiquement et techniquement réalisable et permet de sauver des vies à un coût pratiquement nul.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here