Home POLITIQUE Afrique du Sud : L’ex-président Zuma suspendu de l’ANC

Afrique du Sud : L’ex-président Zuma suspendu de l’ANC

9
0

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC), a annoncé, lundi 29 janvier, la suspension de l’ancien chef d’Etat Jacob Zuma, pour mauvaise conduite.

La conduite de Zuma serait en conflit avec les «valeurs» et les «principes» du parti, d’après le secrétaire général du parti, Fikile Mbalula.

La décision de sa suspension a été prise par le Comité exécutif national (NEC), organe décisionnel le plus élevé de l’ANC, lequel a résolu de faire passer l’ex-Président par une procédure disciplinaire au lieu d’une expulsion immédiate.

Cette suspension sera traitée par le Comité de discipline du parti après les élections générales prévues cette année entre mai et août prochains.

Jacob Zuma, qui a dirigé l’Afrique du Sud entre 2009 et 2018, avait dû quitter le pouvoir en raison de faits de corruption. Le mois dernier, il a indiqué, pour les prochaines élections, qu’il ferait campagne pour un autre parti, Umkhonto We Sizwe (MK) ou «Fer de lance de la nation», du nom de l’ancienne aile militaire de l’ANC pendant la période de l’apartheid.

Or, rejoindre ou soutenir des partis autres que ceux alliés à l’ANC constitue un acte de mauvaise conduite, d’après les statuts de l’ANC, parti à la tête du pays depuis la fin de l’apartheid en 1994.

Les brouilles ne font que se multiplier entre Zuma et l’ANC qui ne fait que perdre en crédibilité en raison de divisions internes et des accusations de corruption portées contre certains de ses poids lourds.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here