Home Sécurité République du Congo : L’OCHA annonce que 350.000 personnes ont besoin d’aide...

République du Congo : L’OCHA annonce que 350.000 personnes ont besoin d’aide suite aux inondations

10
0

Le porte-parole du Bureau de coordination de l’aide humanitaire de l’ONU (OCHA), Jens Laerke, a indiqué, lors d’un point presse tenu vendredi 19 janvier aux Nations Unies à Genève, que la République du Congo compte 1,8 million de sinistrés suite aux pluies extrêmes survenues en décembre dernier, dont 350.000 ont besoin d’une aide humanitaire, rapporte le site ONU Info.

En effet, ce pays d’Afrique centrale est touché par des inondations sans précédent suite à ces pluies tombées depuis octobre dernier qui ont fait déborder les berges de l’Oubangui, un affluent du fleuve Congo, explique la plateforme, qui informe aussi que le 29 décembre dernier, le gouvernement congolais a officiellement déclaré l’état d’urgence pour inondations.

Environ trois-quarts des douze départements du pays seraient encore sous les eaux. L’on déplore la destruction ou l’endommagement de 34 centres de santé, 120 écoles et plus de 64.000 maisons dans les zones touchées.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) redoute le risque d’épidémies de maladies transmises par l’eau comme le choléra, de maladies à transmission vectorielle tel que le paludisme ou la dengue, et de maladies évitables par la vaccination, comme la rougeole. La santé nutritionnelle de la mère et de l’enfant est également menacée.

Les agences des Nations Unies ont élaboré un plan de réponse avec le gouvernement, d’un budget total d’environ 26 millions de dollars avec comme priorité la construction d’abris, la sécurité alimentaire, la nutrition, la santé et l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Jens Laerke prévient qu’il ne s’agit-là que de premières mesures pour faire face à la situation d’urgence, et que, pour mettre en œuvre l’ensemble de la réponse, un financement international plus important sera nécessaire.

Une allocation de 3,6 millions de dollars du Fonds central d’intervention d’urgence (CERF) a été déjà allouée en vue de répondre aux besoins les plus urgents de 270.000 personnes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here