Home Sécurité Forum de Davos : Guterres réitère ses appels à un cessez-le-feu humanitaire...

Forum de Davos : Guterres réitère ses appels à un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza et à une solution à deux Etats

14
0

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a prononcé un discours spécial sur l’état du monde au Forum économique mondial de Davos (Suisse) lors duquel il est, entre autres, revenu sur la situation au Moyen-Orient et particulièrement sur le conflit israélo-palestinien, en plaidant encore pour un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza et pour une solution à deux États, Israël et Palestine.

Le chef de l’ONU a «évoqué la situation au Moyen-Orient et à Gaza tout particulièrement, déclarant que le monde reste les bras croisés alors que des civils, principalement des femmes et des enfants, sont tués, mutilés, bombardés, forcés de quitter leurs foyers et privés de l’accès à l’aide humanitaire», selon son porte-parole s’exprimant au cours de son point de presse quotidien du 17 janvier.

D’après ses propos, Guterres, «a réitéré son appel à un cessez-le-feu humanitaire immédiat à Gaza et à un processus conduisant à une paix durable pour les Israéliens et les Palestiniens, basée sur une solution à deux États. C’est le seul moyen d’endiguer les souffrances et d’éviter un débordement qui pourrait embraser toute la région».

Le site ONU Info rapporte que le patron de l’ONU a demandé à la communauté internationale de peser de tout son poids en faveur d’une solution à deux États, pour résoudre «une fois pour toutes» la crise persistante entre Israéliens et Palestiniens.

«Nous voulons que cette crise à Gaza se termine par une solution de paix, une solution à deux États mise en œuvre, avec les Palestiniens et Israël capables de transformer cette horrible crise en une opportunité de construire un avenir commun», a déclaré Guterres, ajoutant qu’il faut «faire en sorte une fois pour toutes qu’il y ait un engagement total de la communauté internationale pour qu’une solution à deux États existe en Israël et en Palestine comme la base d’un Moyen-Orient stable et pacifique pour le bénéfice de tous»..

Le chef de l’ONU a condamné aussi bien les attaques perpétrées par le Hamas que les bombardements opérés par l’armée israélienne qui occasionnent des milliers de morts parmi les civils palestiniens à Gaza.

En même temps, les organisations humanitaires continuent d’alerter sur la situation qui prévaut à Gaza. Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), depuis le 12 janvier, une panne de télécommunications continue à Gaza entrave la réponse humanitaire, et empêche les gens d’appeler les premiers secours, d’accéder aux fournitures vitales, et d’obtenir des informations qui sauvent des vies.

D’après une déclaration faite mercredi par le ministère palestinien de la Santé, le bilan des opérations israéliennes dans la bande de Gaza, depuis le 7 octobre dernier, est de 24 448 morts et 61 504 blessés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here