Home Actualités Maroc : Séance de travail consacrée à la problématique de l’Eau sous...

Maroc : Séance de travail consacrée à la problématique de l’Eau sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI

8
0

Le Souverain marocain Mohammed VI a présidé, mardi, une réunion de travail consacrée à la problématique de l’Eau, qui s’inscrit dans un contexte marqué par «un déficit notable en termes de précipitations et une très forte pression sur les ressources hydriques à travers les régions du Royaume», annonce un communiqué du Cabinet Royal.

Le texte fait part de l’intervention du ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, qui a présenté, à l’entame de cette séance de travail, un exposé sur la situation hydrique, qui fait ressortir, pour la période de septembre à mi-janvier 2024, un déficit pluviométrique de 70% par rapport à la moyenne, ainsi qu’un taux de remplissage des barrages de 23,2% contre 31,5% à la même période de l’année dernière.

Grâce aux actions déjà engagées, particulièrement dans le cadre du Programme National d’Approvisionnement en Eau Potable et d’Irrigation 2020-2027, plusieurs provinces et régions ont pu être convenablement approvisionnées ces dernières années en eau potable. C’est le cas de la réalisation de l’interconnexion des bassins de Sebou et Bouregreg et de la mise en service des stations de dessalement d’Agadir et de Safi/Jorf Lasfar.

Nizar Baraka a, par la suite, présenté le plan d’action d’urgence élaboré par les départements compétents afin de faire face à la situation actuelle et assurer l’approvisionnement en eau potable, particulièrement dans les villes, centres et localités déficitaires ou susceptibles de l’être.

Ce plan d’action d’urgence, décliné au niveau des différents systèmes hydrauliques du Royaume, prévoit une diversité de mesures comprenant, à court terme, la mobilisation optimale des ressources au niveau des barrages, des forages et des stations de dessalement existantes, la réalisation d’équipements urgents d’adduction et d’approvisionnement de l’eau, et là où la situation l’exige des mesures éventuelles de restriction de l’eau d’irrigation ou des débits de distribution.

Parallèlement, il est prévu de procéder à l’accélération des chantiers programmés ayant un impact à moyen terme, en particulier les barrages en cours d’exécution, l’interconnexion entre les bassins du Sebou, du Bouregreg et d’Oum Rabia, le programme national des stations de dessalement de l’eau de mer, le programme de réutilisation des eaux usées épurées, le programme de l’économie de l’eau au niveau des réseaux d’adduction et de distribution de l’eau potable et d’irrigation.

Le Roi Mohammed VI a exhorté les départements et organismes concernés à redoubler de vigilance et d’effort pour relever le défi de la sécurité hydrique et assurer l’approvisionnement en eau potable à l’échelle de toutes les localités du Royaume.

A cet égard, le Souverain a invité le gouvernement à instaurer une communication transparente et régulière en direction des citoyens sur les évolutions de la situation hydrique et sur le plan des mesures d’urgence qui seront mises en œuvre, tout en renforçant la sensibilisation du grand public à l’économie de l’eau et à la lutte contre toutes les formes de gaspillage ou d’usages irresponsables de cette matière vitale.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here