Home Santé La BAD annonce son soutien au plan de HealthTech Hub Africa pour...

La BAD annonce son soutien au plan de HealthTech Hub Africa pour accélérer les innovations technologiques de santé en Afrique

6
0

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a conclu, en marge du HealthTech Africa Investor Summit, tenu en octobre dernier, un accord avec HealthTech Hub Africa pour soutenir l’élaboration d’un plan panafricain visant à accélérer les innovations en matière de technologies de la santé sur le continent, annonce la BAD dans un communiqué publié vendredi 12 janvier.

Ce partenariat devrait répondre, selon le document, à la demande croissante des gouvernements africains de solutions permettant de combler les déficits des infrastructures de santé nationales et d’étendre les services de santé abordables aux communautés défavorisées et vulnérables. Il permettra également d’accélérer l’adoption de technologies de santé de pointe sur tout le continent et de promouvoir la croissance du secteur.

Le HealthTech Hub Africa, créé par la Fondation Novartis et ses partenaires, et basé à Kigali (Rwanda), est présenté comme un accélérateur panafricain hybride de technologies de la santé doté d’un espace de travail partagé physique et d’un espace communautaire.

D’après la directrice de la Fondation Novartis, Dr Ann Aerts, «en favorisant un environnement propice à l’échange de connaissances, à la collaboration et à la croissance, cette collaboration vise à donner davantage de moyens aux innovateurs et aux startups des technologies de la santé, en améliorant leurs capacités et en facilitant les innovations transformatrices».

Le communiqué souligne que la BAD travaillera avec le HealthTech Hub Africa pour accélérer le développement des services de télémédecine et de téléconsultation axés sur le patient, améliorer le partage de données, les logiciels de suivi des dossiers des patients et les outils de diagnostic et de dépistage utilisant l’intelligence artificielle dans les systèmes de santé africains.

Pour le chef de la division chargée de la mise en œuvre de la Stratégie pour des infrastructures sanitaires de qualité en Afrique de la BAD, Babatunde Omilola, «cette collaboration permettra d’élaborer des recommandations concrètes qui combleront les lacunes en matière de capacités pour les innovations technologiques dans le domaine de la santé en Afrique».

«Cela permettra à terme d’améliorer la prestation des soins de santé et les résultats pour les patients», a-t-il ajouté.

Le HealthTech Hub Africa a soutenu, depuis son lancement, 68 organisations dans 17 pays africains, travaillant sur des questions telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer du sein ainsi que sur les données et les systèmes numériques pour renforcer la prestation des soins de santé, note le communiqué.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here