Home Actualités RDC : Kinshasa souhaite finalement le départ des troupes d’Afrique de l’Est ?

RDC : Kinshasa souhaite finalement le départ des troupes d’Afrique de l’Est ?

50
0

La force régionale des Etats d’Afrique de l’Est (EAC), déployée à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre de la lutte contre des groupes armés, peine encore vraisemblablement à répondre aux attentes de Kinshasa.

Le président congolais, Félix Tshisekedi a évoqué, mardi, la possibilité de ne pas renouveler son mandat qui s’achève en juin prochain.

«Comme le mandat s’achève au mois de juin, si à cette date nous constatons que le mandat n’est pas rempli, nous allons décider de raccompagner ce contingent venu à la rescousse de la RDC avec honneur et les remercier pour avoir essayé d’apporter leur part à la solution de la paix en RDC», a-t-il déclaré à l’occasion de sa visite officielle au Botswana.

Il s’est ainsi exprimé lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue Mokgweetsi Masisi. La RDC attend des troupes régionales de combattre la rébellion M23 qui s’affronte avec l’armée congolaise et occupe certaines localités dans sa partie orientale, mais l’EAC soutient que sa force n’a pas de mission offensive.

Tshisekedi a d’ailleurs accusé les troupes régionales de «cohabitation» avec les rebelles du M23. Cette rébellion serait soutenue, selon Kinshasa, par le Rwanda, mais Kigali rejette toujours ces allégations.

La RDC veut probablement compter désormais sur la communauté des États d’Afrique australe (SADC) qui a promis de déployer des troupes dans l’Est congolais, lors de son sommet tenu le 8 mai à Windhoek, en Namibie.

«Le sommet a approuvé le déploiement de la force de la SADC (…) comme pour soutenir la RDC afin de restaurer la paix et la sécurité à l’Est. Donc, c’est clair que la SADC s’engage militairement sur le terrain et va déployer incessamment une force», a indiqué le ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula Apala pene Apala, dont le pays assure la présidence en exercice de la SADC.

«La SADC a recommandé que la RDC réunisse toutes les conditions requises pour un sommet de coordination de tous les intervenants et tous les acteurs internationaux sur le terrain afin d’arriver à une action efficace et harmonisée», a-t-il poursuivi.

By OMA Newsletter N° 1166 du 10/05/2023
Article publié sous la direction du Dr Najib Kettani

L’OMA, ONG à vocation Intercontinentale
Pour le développement des échanges culturels
La valorisation des potentialités humaines
La promotion et la consolidation du développement de l’Afrique, et L’intégration interafricaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here