Home Actualités Journée zéro déchet : l’ONU appelle à la guerre aux ordures à...

Journée zéro déchet : l’ONU appelle à la guerre aux ordures à trois niveaux

78
0

Alors que le monde a célébré jeudi sa première Journée internationale du zéro déchet, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé à livrer une bataille aux ordures à trois niveaux, notamment à l’attention des pollueurs, des gouvernements, ainsi que des consommateurs, souligne le service de presse de l’ONU.

Aux entreprises qui «produisent des déchets», le patron de l’ONU exige de leur part de «concevoir des produits et des services moins gourmands en ressources et en matériaux, gérer intelligemment les déchets créés tout au long du cycle de vie de leurs produits et prolonger de façon innovante la vie des produits qu’ils vendent».

Il s’agit également, pour ces sociétés, d’investir dans des systèmes de gestion, de récupération et de recyclage des déchets dans les communautés où elles opèrent.

Au niveau des pays, des villes et les gouvernements locaux, il sera question de «développer et d’intensifier des systèmes modernes de gestion des déchets, ainsi que des politiques qui encouragent la réutilisation et le recyclage des bouteilles en plastique, des appareils électroniques vieillissants et d’autres articles».

Les consommateurs sont, eux, invités à «être plus responsables». «Nous devons tous réfléchir à l’origine et à l’impact des biens et des produits que nous achetons au quotidien, et repenser la manière dont nous nous en débarrassons», a interpellé le chef de l’ONU.

Et de poursuivre, «nous devons trouver des possibilités de réutilisation, de recyclage, de reconversion, de réparation et de récupération des produits que nous utilisons. Et nous devons réfléchir à deux fois avant de jeter ces articles à la poubelle».

Guterres s’est exprimé lors d’une réunion de haut niveau organisée, à l’occasion de la Journée internationale du zéro déchet, pour sensibiliser à la nécessité urgente de passer à une économie «verte» et circulaire qui promeut des modes de production et de consommation durables.

Pour ce responsable, l’humanité traite, comme «une décharge» la planète qui, par conséquent, se noie littéralement sous les ordures ; et il est grand temps de la nettoyer car les déchets «compromettent notre environnement, nos économies et notre santé».

L’humanité génère actuellement plus de deux milliards de tonnes de déchets solides municipaux par an, qui comprennent des plastiques, des textiles, des aliments décomposés, des appareils électroniques et des piles jetés, des débris provenant de sites miniers et de chantiers de construction, et des conteneurs de produits chimiques abandonnés. Pour Guterres, la montagne de déchets atteindra quatre milliards de tonnes d’ici 2050.

By OMA Newsletter N° 1112 du 31/03/2023
Article publié sous la direction du Dr Najib Kettani

L’OMA, ONG à vocation Intercontinentale
Pour le développement des échanges culturels
La valorisation des potentialités humaines
La promotion et la consolidation du développement de l’Afrique, et L’intégration interafricaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here