Home Actualités La BAD octroie une enveloppe de 5,12 millions de dollars au Libéria...

La BAD octroie une enveloppe de 5,12 millions de dollars au Libéria pour son Programme de production alimentaire d’urgence

72
0

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé le financement du Programme de production alimentaire d’urgence au Libéria, avec un montant de 5,12 millions de dollars.

Dans son communiqué publié jeudi, la BAD explique que ce financement permettra au gouvernement d’aider les agriculteurs à accroître leur production de denrées alimentaires résilientes aux changements climatiques, atténuant ainsi l’impact de la guerre en cours en Ukraine. La somme est composée d’un don de 2,28 millions de dollars et d’un prêt de 2,84 millions de dollars provenant de sa Facilité d’appui à la transition.

Le document relève le fait que l’agriculture est un secteur majeur de l’économie du Libéria, contribuant au PIB à hauteur de 26 % environ ; avec comme principales cultures le caoutchouc, le riz, le manioc, les bananes et l’huile de palme.

Cependant, la productivité agricole est globalement faible ; une situation consécutive à la faiblesse des infrastructures de base, au manque d’équipements agricoles et l’insuffisance de routes entre les exploitations et les marchés. L’utilisation limitée d’engrais et de pesticides, ainsi que l’insuffisance des capacités de stockage des denrées alimentaires, sans oublier la guerre civile (1989-2003) et l’épidémie d’Ebola (2014-2015) connus par le pays, sont autant de défis ayant impacté le secteur agricole.

Près de 50 % de la population du Libéria est considérée comme étant en situation d’insécurité alimentaire, et la malnutrition infantile est persistante. Quelque 35 % des enfants de moins de 5 ans souffrent d’un retard de croissance et 15 % d’entre eux présentent une insuffisance pondérale.

Le programme du Libéria, qui sera mis en œuvre de 2022 à 2024, permettra au gouvernement de fournir aux agriculteurs vulnérables des subventions intelligentes directes sous forme d’incitations à l’investissement privé dans le secteur des intrants sans fausser le marché. Ce financement permettra également au gouvernement de faciliter l’accès des agriculteurs aux semences et aux engrais améliorés.

«Nous nous félicitons de cette approbation très attendue et qui arrive à point nommé, car elle permettra d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Libéria ainsi que l’environnement réglementaire de l’agriculture respectueuse du climat», a déclaré le chef du bureau-pays de la BAD au Libéria, Benedict Kanu.

Et d’ajouter, «des Libériens en bonne santé étant sans doute le plus grand atout dont dispose le pays, il n’y a guère de priorité plus urgente que de s’attaquer à l’insécurité alimentaire pour satisfaire les besoins caloriques et nutritionnels des Libériens et protéger leur développement humain».

Le programme de production alimentaire au Libéria, sous forme d’appui budgétaire sectoriel s’inscrit dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence (AEFPF) de la BAD.

L’AEFPF a déjà profité à 26 pays africains avec 26 programmes d’une valeur de 1,257 milliard de dollars.

By OMA Newsletter N° 951 du 25/11/2022
Article publié sous la direction du Dr Najib Kettani

L’OMA, ONG à vocation Intercontinentale
Pour le développement des échanges culturels
La valorisation des potentialités humaines
La promotion et la consolidation du développement de l’Afrique, et L’intégration interafricaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here