Home Actualités Un ex-paramilitaire de Wagner invite la Russie à mettre un terme à ses...

Un ex-paramilitaire de Wagner invite la Russie à mettre un terme à ses interventions à l’étranger

156
0

Un ancien agent de la société militaire privée russe Wagner, également ancien membre de l’armée russe, Marat Gabidullin, 55 ans, a fait des révélations, à visage découvert, à l’AFP sur l’exercice des paramilitaires russes, et a plaidé pour la fin des interventions russes à l’étranger.

Evoquant ses différentes missions à l’étranger, en tant que paramilitaire russe, Gabidullin, qui a rejoint Wagner en 2015, dit avoir pris part, entre autres, à des opérations en Ukraine et en Syrie, de cette année d’adhésion à 2019. Il a décrit le quotidien des combattants de Wagner qui sont parfois victime de tromperie sur les missions à mener.

Lui-même garderait de mauvais souvenirs. Il aurait quitté sa première mission en Ukraine «frustré et déçu» face à la «tromperie de la noble cause qui parlait de défendre les intérêts de la Russie». Pour des raisons d’éthique, cet ancien agent a préféré quitter la société.

L’ancien agent présente Wagner comme «une sorte de petite armée» qui compte en son sein, outre des professionnels, «des mercenaires patentés», «des romantiques» qui veulent «se frotter à la guerre» et parfois d’anciens condamnés, bannis de l’armée régulière. Ses objectifs varient en fonction des missions et de la situation sur le terrain.

Pour gonfler ses effectifs, la société privée promet des salaires présentés comme plus importants que ceux qu’ils pourraient gagnés en Russie (entre 1 500 et 2 200 euros suivant les missions).

Gabidullin estime que la Russie devrait arrêter ses interventions à l’étranger pour se concentrer sur ses problèmes internes, quoi que Moscou soutient toujours n’avoir aucun lien avec Wagner. Selon cet ancien militaire, le recours de la Russie aux mercenaires, une pratique officiellement interdite dans le pays, est «avéré, irrécusable».

Ces révélations devraient réconforter les pays occidentaux et l’ONU qui ne cessent d’interpeller sur les exactions des paramilitaires russes, dans les pays où ils en sont en mission. En Afrique, ces agents de Wagner sont présents en Centrafrique et au Mali.

By OMA Newsletter N° 701 du 13/05/2022

L’OMA, ONG à vocation Intercontinentale
Pour le développement des échanges culturels
La valorisation des potentialités humaines
La promotion et la consolidation du développement de l’Afrique, et
L’intégration interafricaine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here